Que manger en hiver ?

que manger en hiver-betteraves

Que manger ?

Que manger est une question que nous nous posons très souvent, parfois même quotidiennement.

Combien de fois ai-je entendu ou moi même demandé : Que manger ce soir ? As-tu une idée toi ? Pour toute réponse, le regard se détourne légèrement, devient évasif, comme absorbé par une pensée bien plus importante, éludant ainsi la fameuse question question.
Bref, que manger ce soir ? Qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui ? Ou encore cette semaine est un peu la question récurrente dans nombre de foyers. J’espère que vous échappez à cette tracasserie répétitive.

Au cas où vous seriez concerné et pour en finir avec ce casse-tête quotidien et vous simplifier la vie, je vous conseille la rédaction de menus hebdomadaires.
J’ai adopté cette méthode il y a plusieurs années et je vous assure que c’est vraiment efficace. Le temps passé à chercher des idées pour sept jours, voire un mois mais là, ça devient une vraie épreuve d’imagination, est bien plus court que le questionnement quotidien. Et ainsi on échappe aux repas constitués d’une salade composée faute de n’avoir trouvé mieux.
Si les menus permettent à la fois de rationaliser les achats et de ne plus jamais entendre “que manger tout à l’heure ou demain”, ils peuvent aussi devenir une belle occasion de partager un moment en famille. Ainsi, chacun apporte ses idées, ses envies, on discute, on échange et on finit par créer le menu de la semaine qui plaira à tout le monde.

Mais aujourd’hui, la question qui nous importe davantage est …

que manger en hiver, du chou fleur

Que manger en hiver ?

La saisonnalité de l’alimentation est très importante pour nous garantir une forme optimale, il nous faut donc

D’ailleurs, La Médecine Traditionnelle Chinoise, tout comme l’ayurveda et les autres médecines traditionnelles octroient une place importante à la nutrition et à la saisonnalité.
Mais cela était vrai aussi il y a quelques décennies dans notre pays lorsque la vie à la campagne était de mise. La soupe de légumes, de saison naturellement, était souvent présentée aux repas, tout comme les noix, amandes ou pommes préservées dans les greniers. Ce mode de vie semble très loin car nous avons beaucoup changé mais à ce moment là, à la question “que manger” les réponses étaient plus évidentes.

L’hiver n’étant pas la saison la plus facile à vivre, nous devons attacher une importance toute particulière à notre alimentation et savoir répondre à la question “que manger en hiver”.
Tout d’abord et pour aller à l’encontre d’une idée fortement répandue, inutile de manger plus en hiver. L’hiver, comme les autres saisons, demande une alimentation équilibrée et adaptée aux maux de saison.
En tout premier lieu, manger de saison et non des fraises en hiver comme en témoigne cet ouvrage sur les aberrations écologiques.

que manger en hiver, des citrons

Que manger lutter contre la fatigue ?

Malheureusement l’hiver a la fâcheuse habitude de fatiguer notre organisme. Pourquoi ? Et bien pour trois raisons essentielles :

  • Tout d’abord, nous devons résister aux refroidissements pour garantir une chaleur corporelle stable et une forme musculaire intacte.
  • Ensuite, nous devons lutter contre les virus très nombreux en hiver.
  • Et enfin, nous devons éviter la tristesse dans la grisaille ambiante.

Ces trois éléments tendent à épuiser notre corps.

Que manger pour résister aux refroidissements ?

De toute évidence, pour se réchauffer il faut manger chaud.
Cette lapalissade me permet de vous préciser, contrairement aux idées reçues, que l’alcool ne réchauffe pas, au contraire, il refroidit l’organisme.
Comme l’hiver est la saison des plats mijotés, des soupes et des tisanes, voilà quelques idées de réponse à la question “que manger en hiver”.

Prenons les soupes par exemple. Au delà de réchauffer notre organisme, les soupes sont excellentes pour notre santé. Elles nous hydratent, nous apportent des nutriments indispensables, sont variées en fonction des légumes employés et luttent contre la vasoconstriction
Si l’histoire et les bienfaits des soupes vous intéresse, je vous invite à {re}lire mon article Soupes, potages et veloutés et en profiter pour y puiser quelques recettes de soupes.

Mais pour se réchauffer sans consommer de boissons ou de plats chauds, on peut toujours recourir à certains végétaux. Que manger alors pour se réchauffer ? Et bien, certaines herbes et épices joueront parfaitement le rôle. Il s’agit notamment du clou de girofle, de la cannelle, du cumin, du gingembre, du poivre mais aussi du thym, du romarin ou encore du laurier.
Pour la médecine chinoise , ces épices et herbes aromatiques allument le feu du dragon, le feu intérieur. Quant à la médecine occidentale, elle explique le réchauffement du corps par le déclenchement de la sécrétion des enzymes digestives.
Quelle que soit l’explication, orientale ou occidentale, traditionnelle ou moderne, tout le monde s’accorde sur l’action réchauffante de ces plantes.

que manger en hiver, des soupes

Que manger d’autre ?

Enfin, pour vous aider à lutter contre le froid, les glucides sont une aide précieuse. Leur lente assimilation par l’organisme et donc leur grande disponibilité saura aider au réchauffement lorsque la température baisse. Donc, pensez à consommer des sucres lents, et régalez vous de pâtes, légumineuses ou encore de céréales complètes.

En conclusion, que manger pour ne pas avoir froid ? Et bien, des plats chauds riches en nutriments, des épices et des herbes ainsi que des sucres lents.

Que manger pour lutter contre les virus ?

Si le froid hivernal nous perturbe, il en va de même des nombreux virus prêts à s’inviter et même à prospérer en nous.
Pour répondre à la question, que manger pour se protéger des virus, la réponse est : renforcer son système immunitaire. Plusieurs éléments vont nous aider à combattre ces attaques potentielles et à renforcer notre système immunitaire.

Tout d’abord, et le plus important, la vitamine C que tout le monde connaît.
Paradoxalement, l’hiver est la saison où nous absorbons le moins de vitamine C en raison d’une alimentation moins riche en plats crus. Et comme la vitamine C ne résiste pas à la chaleur, elle disparaît des soupes contrairement aux crudités.

que manger en hiver, des agrumes

Que manger pour avoir de la vitamine C ?

Voici une liste décroissante non exhaustive des fruits et légumes les plus riches en vitamine C. (en mg pour 100g)

En premier lieu, les fruits :

  • Acérola avec 1300 mg
  • Goyave avec 300 mg
  • Kiwi avec 200 mg
  • Cassis avec 180 mg
  • Fraise avec 90 mg
  • Cerise avec 77 mg
  • Citron et orange avec 50 mg
  • Pamplemousse avec 40 mg

Nous constatons que les agrumes, contrairement à la croyance, ne sont pas les champions de la teneur en vitamine C. Par contre, je pense que ce sont les fruits les plus faciles à trouver et les moins onéreux également, ils trouveront donc toute leur place dans notre alimentation hivernale.

Ensuite, passons aux légumes riches en vitamine C :

  • Chou vert avec 180 mg
  • Persil avec 170 mg
  • Brocoli et chou de Bruxelles avec 150 mg
  • Navet avec 139 mg
  • Épinards avec 90 mg
  • Chou-fleur avec 80 mg
  • Cresson avec 75 mg
  • Poivron avec 33 mg

Et, pour rassurer ceux qui pensent que la vitamine C empêche de dormir, je ferais juste remarquer qu’une soupe aux choux est servie sans crainte le soir contrairement au jus d’orange 😉

que manger en hiver, des choux

Et la vitamine D ?

Il m’est difficile avec mon régime alimentaire de répondre à la question : que manger pour obtenir de la vitamine D ?
La vitamine D est la vitamine du soleil, mais on la trouve également en quantités moindres dans les poissons gras et les champignons.
La vitamine D joue un rôle important dans nos défenses anti-infectieuses, elle est donc encore plus importante en hiver.

Vivant à l’extrême sud de la France où l’ensoleillement est presque quotidien, même en hiver, je fais naturellement le plein de vitamine D en profitant du soleil lors de mes balades habituelles.
Si vous n’avez pas cette chance, je vous suggère la luminothérapie avec cette lampe. Cette technique est de plus en plus utilisée pour simuler la lumière naturelle du soleil et ainsi éviter le blues hivernal et emmagasiner de la vitamine D.

Que manger comme minéraux ?

Je ne vous parle pas d’aller vous régaler de cailloux pour renforcer votre immunité, quoique ça dépend du caillou 😉
Plus sérieusement, parmi les minéraux et oligo-éléments, certains seront plus utiles en hiver pour renforcer notre immunité.

Tout d’abord, le zinc prioritaire en hiver. En effet, le zinc atténue la durée et la gravité du rhume, réduit les troubles des affections respiratoires et booste l’immunité. Dans le monde végétal, on trouve principalement le zinc dans le cacao. Saviez-vous que 100 g de cacao cru (non sucré) couvre 62% des apports journaliers recommandés ?
Sinon, le zinc est présent dans les graines de sésame et de courge, les légumineuses et les champignons.
Alors à la question, que manger comme minéraux, le chocolat cru arrive en tête. Bonne nouvelle non.

Quels antibiotiques naturels ?

Je vous rassure, je ne vous parle que d’antibiotiques naturels. En effet, certains végétaux jouent ce rôle, ils sont donc à consommer sans modération au cours de l’hiver.

Citons principalement la famille des alliacées, à savoir l’ail, l’oignon, l’échalote, la ciboulette et le poireau. Véritables trésors de la nature, ces petites plantes au goût bien prononcé ont toute leur place dans notre alimentation quotidienne. Elles relèvent les plats tout en nous aidant à lutter ou nous débarrasser des infections.
Saviez-vous que l’ail nettoie les poumons ? Si le sujet vous intéresse, j’ai trouvé cet article.

que manger en hiver, des légumes

Que manger à part les alliacées ?

Parmi les antibiotiques naturels puissants, on trouvera aussi le thym, le gingembre, le piment, le romarin, le curcuma et l’origan.
Ces plantes peuvent être consommées quotidiennement fraîches ou séchées, par contre sous forme d’huile essentielle, il est important de consulter avant tout médication. Certaines sont très puissantes, voire impropres à un usage interne !

À la question que manger de plus en hiver, je peux répondre : des probiotiques. Même si cette réponse est valable toute l’année, il est important de ne pas négliger les probiotiques en hiver. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’elles maintiennent notre flore intestinale en bon état, nous garantissant ainsi une bonne immunité.

Que manger pour le moral ?

que manger en hiver, du chocolat

J’ai déjà évoqué le cacao plus haut pour ses apports en zinc, je peux le citer à nouveau pour sa richesse en magnésium et en vitamine B6. On sait tous qu’un petit carré de chocolat remonte le moral et cela est dû au magnésium, élément anti stress par excellence et à la présence de la vitamine B6. On trouve très souvent ces deux éléments associés dans la composition nutritionnelle des aliments car la vitamine B6 est indispensable au métabolisme du magnésium.

Mais il y a aussi les épinards, à mettre au menu très souvent car ils sont riches en magnésium et vitamine B9. Et puis n’oublions pas le brocoli, le chou vert, l’avoine, les noix , les céréales complètes et la banane.
Voilà un aperçu des principaux aliments qui répondent à la question : que manger pour avoir le moral ?

En conclusion

J’espère que cet article vous sera utile pour aborder l’hiver plus sereinement, mieux préparé à affronter les frimas et la déprime hivernale.
Je n’ai pas la prétention d’avoir fait le tour de la question : Que manger en hiver ? mais j’ai essayé d’apporter des réponses concrètes, faciles à mettre en place.

Je pourrais ajouter deux ou trois conseils pour vous aider à résister aux virus et à la tristesse saisonnière.
Marcher, marcher au moins 30 minutes par jour renforce la résistance aux virus et nettoie les voies respiratoires.
Aérer la maison pour éliminer les divers polluants et microbes ambiants.
Et enfin, s’hydrater comme en été même si le besoin est moins ressenti.

Je m’abonne à promocuisine

abonnez-vous à promocuisine et  recevrez toutes les nouveautés, les promotions, soldes… dans votre boite email !

« Je m’abonne »